Une bonne conservation des aliments

Publié le 6 Janvier 2016

conservation alimentaire

conservation alimentaire

La France fait aujourd’hui partie des pays où le gaspillage alimentaire a des tendances lourdes avec plus de 140 kg de nourriture par habitant jetés chaque année. Un constat des plus alarmants quand on sait qu’avec les différentes formes de dégradations environnementales, le système alimentaire mondial est grièvement menacé. Il convient donc de stimuler la responsabilité de chacun sur le développement durable et d’agir en bon citoyen pour pallier le gaspillage alimentaire.

Pourquoi la conservation alimentaire?

En effet, si nous voulons lutter contre le gaspillage, le changement doit venir de tout un chacun, dans la détermination de chaque sujet à améliorer son quotidien et donc à avoir les bons réflexes pour préserver le plus longtemps les aliments. À propos, la première habitude à revoir est dans la conservation des aliments. Encore négligée par pas mal de ménages, la conservation « normale » des aliments est à l’heure actuelle un sujet de conséquence étant donnés ses enjeux sociaux et économiques. Au fait, il convient de provoquer l’intérêt des ménages sur l’importance de la préservation alimentaire pour qu’ils puissent avoir dans un premier temps une alimentation saine, et a fortiori, éradiquer toutes les formes de gaspillage.

Le fait est que, on met grandement en avant les denrées naturelles et notamment les produits d’origine animale et végétale frais pour que chacun ait une meilleure hygiène alimentaire et donc une alimentation propice au bien-être. Tandis que, il s’agit des produits les plus vulnérables aux altérations parce qu’ils ont des composés nutritifs qui réagissent très vite aux actions micro-organiques. Mais encore, les denrées naturelles quand elles sont infectées exposent les sujets à des dangers médicaux graves comme la toxi-infection alimentaire. Après, il faudra également prendre en compte les pertes occasionnées vu que les aliments détériorés seront mis au rebut.

Comment s’y prendre ?

Ceci étant, les ménages doivent être intraitables sur les techniques de conservation et en occurrence dans le respect des normes de chaines de froid. De toute façon, les équipements frigorifiques sont maintenant rendus plus accessibles pour leur permettre de mieux traiter la nourriture. Et encore, on sait que la conservation par le froid est la pratique domestique la plus répandue. Ainsi, gardez bien vos aliments dans les normes requises, car en principe, les denrées ne se conservent pas toutes de la même manière. Tous les produits d’origine animale devront par exemple être mis en congélation alors que les végétaux (herbes, fruits et légumes), le laitage et les boissons doivent être réfrigérés et leur emplacement respecte le compartimentage du frigo. Donc, si vous avez l’habitude de faire des jus, mettez-les dans le compartiment approprié du frigo et tâchez de bien les conditionner.

Rédigé par Blog Sante

Publié dans #sante

Repost 0
Commenter cet article