Comment fonctionne un tensiomètre électronique ?

Publié le 16 Mars 2017

Le tensiomètre électronique est basé sur la méthode oscillométrique : la mesure des oscillations de la paroi artérielle. Il affiche directement la tension du patient concerné. Facile d’utilisation, il peut être utilisé par les personnes dont l’état de santé nécessite un suivi régulier. Le personnel de santé l’apprécie également beaucoup puisqu’il est plus fiable et plus pratique qu’un tensiomètre traditionnel.

Principe de la mesure

Elle consiste à l’enregistrement de la contre-pression artérielle par écrasement de l’artère sur laquelle la pression est mesurée. Jusqu’à présent, la mesure s’effectuait par enregistrement de la pression artérielle de façon directe dans l’artère mais cette technique a presque cent ans. Depuis deux décennies, l’automatisation des appareils électroniques a rendu la mesure plus fiable et pouvant s’effectuer hors des cabinets médicaux.

Différents modèles

Tensiomètre automatique : le gonflage et le dégonflage sont régis par l’appareil qui indique ensuite les mesures relevées. Tensiomètre semi-automatique : il faut presser la poire de gonflage afin de gonfler le brassard. Ensuite, le dégonflage, ainsi que la prise de la mesure, sont automatiques. Ces appareils se trouvent en deux versions : tensiomètre au bras (à positionner sur le biceps) et tensiomètre au poignet. Voir cette catégorie sur Médiprostore !

Fonctionnement

Le fonctionnement du tensiomètre électronique est simplifié

La première extrémité comprend le brassard à poser autour du biceps ou du poignet du malade, selon le modèle. A l’autre bout, le boîtier affiche les résultats captés. Première étape, le brassard se gonfle en comprimant l’artère et en empêchant le sang du malade de circuler. Deuxième étape, le brassard se dégonfle et, sur le boîtier, apparaissent les résultats. Généralement, il convient d’effectuer la prise de tension sur le bras ou le poignet gauche de la personne.

Comment positionner le brassard du tensiomètre

Tensiomètre du bras : le disposer sur le biceps, soit à 2 cm environ au-dessus du coude. Le tuyau servant à gonfler doit être positionné dans l’axe de l’artère. Tensiomètre du poignet : à disposer sur le poignet gauche de la personne puis, le patient doit plier son bras sur sa poitrine, afin que son poignet soit situé au niveau de son cœur. Si vous ne savez quel modèle choisir entre ces deux versions : il faut savoir que le tensiomètre de poignet est plus facile à transporter et que le tensiomètre de bras est plus facile d’utilisation.

Rédigé par Nathalie

Publié dans #sante

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article