Problèmes dentaires et grossesse

Publié le 25 Août 2016

Problèmes dentaires et grossesse

Les pathologies bucco-dentaires pendant la grossesse

Il est bien connu que pendant les neuf mois de grossesse, le corps de la mère subit des variations hormonales importantes qui peuvent affaiblir le système immunitaire augmentant, ainsi, le risque d’infections bactériennes qui peuvent induire l’apparition des gingivites, de parodontites ou des caries. En effet, les symptômes peuvent se manifester dès le deuxième mois de la grossesse et les gencives deviennent douloureuses, très sensibles et même le fait de se brosser les dents peut provoquer des saignements plus ou moins importants. Il faut rappeler que la variation des taux d’hormones sexuelles ne provoque cette pathologie, mais  la progestérone catalyse l’aggravation de la situation clinique en abaissant la concentration de bicarbonate salivaire ce qui déclenche la diminution de l’action neutralisante de la salive et favorise l’apparition des carries. Causées par la plaque dentaire, ces infections gingivales et parodontales sont le fruit d’une infection bactérienne et sans traitement, ces infections peuvent engendrer  la rétraction gingivale suite à une parodontite causant, par conséquent, un préjudice esthétique, l’apparition des abcès gingivaux, une mastication douloureuse, une mauvaise haleine, une mobilité dentaire ou, dans les cas extrêmes, la perte d’une dent. Ceci dit, ces infections dévoient être prises au sérieux puisque, selon une étude fiable, les femmes qui ont étés victimes d’une parodontite ont un risque 7 fois plus élevé de donner naissance à un enfant prématuré de faible poids, de plus, la parodontite est responsable de 20% des accouchements prématurés.  Les causes principales de ce phénomène sont les produits largués par les bactéries et qui accélèrent l’accouchement selon un mécanisme inflammatoire catalysé par les prostaglandines et les cytokines qui diminuent le passage des nutriments vers l’enfant.

Heureusement, il existe plusieurs solutions qui permettent de  traiter la parodontite telles que les soins qui aident à entretenir l’hygiène bucco-dentaire, les antibiotiques (pour les femmes enceintes) ,le détartrage ou bien le surfaçage (ponçage de la racine des dents).Pour les femmes enceintes qui ont arrêté le tabac, le chirurgien-dentiste peut les aider pendant la période de sevrage tabagique. De plus, selon plusieurs chercheurs, les carences en vitamine D peuvent augmenter le risque de contracter une parodontite et il faut donc, opter pour la consommation de suppléments alimentaires. Il faut aussi rappeler que pour diminuer les risques d’un accouchement prématuré, il faut effectuer des tests de dépistage pendant les premiers mois de la grossesse afin de pouvoir traiter d’une manière efficace la maladie parodontale. Il est aussi recommandé d’effectuer des consultations régulières chez le dentiste afin d’éliminer les carries naissantes induites par le grignotage fréquent chez les femmes enceintes. Les nausées et les vomissent deviennent assez fréquents pendant la grossesse et ils laissent de l’acide gastrique sur l’émail des dents induisant, ainsi, l’érosion et le dentiste peut y remédier grâce à la création de gouttières de fluoration. Il faut noter, que le deuxième trimestre de la grossesse est le moment adéquat pour effectuer des soins bucco-dentaires sans risques mais le dentiste devra privilégier les soins urgents (caries, détartrage) tout en prenant les précautions adéquates avant chaque intervention. Enfin, il faut que la femme enceinte prenne soins de sa dentition en adoptant une hygiène bucco-dentaire quotidienne en se brossant les dents après chaque repas, en arrêtant le tabac et en effectuant des visites régulières chez le dentiste surtout lorsqu’un signe d’une infection bucco-dentaire se manifeste durant les premiers mois de la grossesse et les femmes envisageant cette dernière doivent inclure dans leur bilan de santé une consultation parodontale afin d’engager un traitement le plus tôt possible.

Il est recommandé d’entamer une grossesse avec des gencives saines, d'éviter les gingivites et de soigner les infections parodontales pouvant nuire à la santé de l’enfant.

Rédigé par Nathalie

Publié dans #sante

Repost 0
Commenter cet article