L’hygiène dans un cabinet médical

Publié le 12 Août 2015

L’hygiène dans un cabinet médical

S’il y a bien une chose qui est indispensable dans un cabinet médical ou toutes autres infrastructures médicales, c’est le soin qui est apporté à l’hygiène.


Si cela peut sembler assez élémentaire comme précaution à prendre lorsqu’on est un professionnel de santé , mais cela ne veut absolument pas dire qu’il est aisé de mettre en place et maintenir un espace absolument propre à tout instant de la journée.


Lorsque l’on tient un cabinet médical, il est important de maintenir une hygiène irréprochable pour deux simples raisons : la première étant bien sûr d’éviter absolument tout risque de contamination ou propagation d’une maladie. La seconde raison découle de la précédente : la crédibilité du médecin pratiquant. Quelle serai votre opinion par rapport à votre médecin si vous repartez plus malade de chez lui que lorsque vous êtes arrivé ?


Afin d’éviter tout problème de ce type, il faut donc que le médecin s’approvisionne en matériel médical adapté ainsi qu’en produit désinfectant adéquat pour garantir au maximum la propreté et l’hygiène de son cabinet médical ; et en particulier sa salle d’attente et sa salle d’examen.


Ce sont en effet les deux endroits dans un cabinet médical ou peut se propager toute infections bactérienne, viral etc.


La salle d’attente regroupe tous les patients qu’un médecin vas examiner tout le long de la journée. Cela en fait donc un des principaux foyers d’infections qu’il faut surveiller et garder propre, afin que personne ne puisse véhiculer de maladie et d’éviter tout risque de surinfection chez un autre patient.
La salle d’examen est bien sur propice à toute contamination puisque c’est sur le divan d’examen du médecin ou s’assied le patient pendant que le médecin l’auscultera. C’est pourquoi tous les divans d’examen sont munis de draps d’examen. Cela permet de garder propre le divan d’examen en changeant à chaque nouveaux patients le drap d’examen.


Cela ne dispense bien sûr pas le médecin de régulièrement nettoyer et désinfecter son divan d’examen ainsi que l’intégralité de son bureau. Il doit prendre soin aussi de régulièrement se laver les mains, même s’il porte des gants, afin de minimiser au maximum tout risque éventuel de contamination et / ou de transmission ; que cela soit pour lui-même ou en tant que porteur d’une maladie d’une auscultation à une autre.

Rédigé par Nathalie

Publié dans #Medecine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article