Métiers de la boulangerie : quels risques et comment s’en prémunir ?

Publié le 23 Mars 2015

Métiers de la boulangerie : quels risques et comment s’en prémunir ?

Blessures, chutes, asthme… les métiers de la boulangerie ne sont malheureusement pas sans danger. Bonne nouvelle, il est possible de se prémunir efficacement de ces risques quotidiens en adoptant les bons réflexes de prévention et en choisissant les bonnes assurances professionnelles.

Métiers de la boulangerie et risques associés

Chaque jour, les boulangers et leurs équipes doivent faire preuve de beaucoup de vigilance sur leur lieu de travail.Sol rendu glissant par les farines, manipulation d’objets lourds ou coupants et autres problèmes d’utilisation des machines, sont autant de facteurs qui peuvent provoquer blessureset traumatismes très handicapants. L’enfournement ouencore les mouvements répétitifs de la main et du bras peuvent, quant à eux, provoquer des lombalgies ou destroubles musculo-squelettiques importants. Sans oublier l’un des risques majeurs des boulangers : l’exposition quotidienne aux poussières de farines, qui, à elle seule, est la première cause d’asthme professionnel, en France.

Risques professionnels en boulangerie : quelles solutions ?

Les risques encourus au quotidien par les boulangers sont donc importants. Heureusement, quelques gestes préventifs très simples peuvent permettre de les réduire. Par exemple, pour limiter l’exposition aux poussières de farines, optez pour une ventilation adaptéeet tenezen permanencevos locaux parfaitement propres. De même, la manipulation des sacs et le nettoyage du fournil doivent toujours se faire avec précaution. Ceci,pour éviter le dégagement de poussières de farines, potentiellement allergisantes. Autre bon réflexe, utiliser une aide mécanique à la manutention (diable, chariot…) sur le poste de travail et adapter la hauteur des plans pour soulager votre dos. Enfin, au sol, veillez toujours à utiliser un revêtement antidérapant qui réduira les risques de chutes.

Les assurances liées à l’activité professionnelle

Blessure, coupure et chute, peuvent freiner ou stopper pour une durée indéterminée votre activité… Soyez bien protégés : choisissez les assurances professionnelles adaptées ! Pensez notamment à souscrire une assurance perte d’exploitation. En cas de sinistre (accident, dégât des eaux, incendie…), uneindemnisation vous est versée pour assurer le paiement de vos salariés, fournisseurs ou frais fixes, le temps du retour à la normale. Cetteoption complète parfaitement l’assurance multirisquecommerce, qui protège vos locaux, vos équipements, vos matériels et vos marchandises. Sachez également qu’il existe une couverture de la panne du four à pain. Elle rembourse tout ou partie de cet équipement indispensable, en cas de panne ou de défaillance. Pensez-y !

Rédigé par Nathalie

Publié dans #sante

Repost 0
Commenter cet article