Epidémie d'Ebola : origine et préventions

Publié le 28 Octobre 2014

L’épidémie d’Ebola est une fièvre hémorragique causée par le virus Ebola. Il s’agit d’une maladie terrible qui a causé des milliers de morts dans de nombreux pays africains tels que la Guinée, le Sénégal ou la République Démocratique du Congo.

La maladie à virus Ebola a été découverte vers l’année 1976. Depuis 2014, elle sévit dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest comme la Guinée, le Sénégal et la République Démocratique du Congo (RDC). En seulement quelques mois, cette épidémie fait des milliers de victimes, en particulier chez les femmes et les enfants.

Quelles sont les origines de l’épidémie d’Ebola ?

La maladie à virus Ebola est une épidémie causée par un virus de la famille des Filoviridae (filovirus). Elle provoque une fièvre hémorragique violente et mortelle dans 30 % ou 90 % des cas.

Le virus Ebola a été découvert en Septembre 1976 dans un hôpital de la République Démocratique du Congo (RDC). D’ailleurs, le nom Ebola fait justement référence à une rivière traversant le nord de la RDC. Actuellement, il a été révélé qu’il existe 6 formes distinctes de virus Ebola, aux quelles il n’existe encore aucun traitement.

Quels sont les symptômes de la maladie à virus Ebola ?

L’épidémie d’Ebola est généralement caractérisée par une brusque montée de fièvre suivie par des douleurs musculaires, une forte fatigue physique ainsi que de terribles maux de tête et de gorge. S’en suivent ensuite des diarrhées, des vomissements, des éruptions cutanées ainsi que de l’insuffisance rénale et hépatique. Le coup de grâce est finalement porté par des hémorragies internes et externes qui entrainent un choc cardio-respiratoire chez le malade dans 50 à 90 % des cas. Le plus souvent, les personnes atteintes du virus Ebola meurent au bout de 6 à 16 jours.

Les personnes qui survivent, quant à elles, ne s’en sortent presque jamais indemnes car la plupart souffrent de problèmes neurologiques, hépatiques ou oculaires.

Comment prévenir la maladie à virus Ebola ?

Epidémie d'Ebola : origine et préventions

Il faut avant tout savoir que le virus Ebola se transmet uniquement par contact physique direct avec les liquides ou sécrétions biologiques (vomissements, selles, urine, sang, sperme…) des personnes qui ont été infectées par le virus.

Le meilleur moyen de se prévenir de cette terrible maladie est de garder une hygiène scrupuleusement impeccable quoi qu’il arrive. Ces mesures de précautions touchent autant l’hygiène des mains que l’hygiène respiratoire.

Quant aux médecins et infirmiers, il est obligatoire de porter un équipement de protection individuel à cause des risques d’éclaboussures et autres contacts avec des matières infectées. Lors des contacts proches avec des patients ayant contractés le virus Ebola, ils doivent porter une protection faciale (écran facial, ou masque chirurgical et lunettes de protection) plus une blouse étanche propre et des gants de préférence stérile.

Existe-t-il des traitements pour soigner l’épidémie d’Ebola ?

Jusqu’ici aucune des différentes souches de virus Ebola ne possède de traitement spécifique. Il existe cependant de nombreux traitements symptomatiques qui permettent d’éviter au malade de mourir (réanimation, réhydratation, transfusion...).

Actuellement, de nombreux chercheurs et scientifiques tentent toujours de fabriquer un vaccin contre le virus Ebola. Vers Août 2014, un sérum expérimental a présenté des résultats encourageants sur deux patients américains infectés par le virus.

Rédigé par Blog Sante

Publié dans #sante

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article